Prochaines représentations :

« Un Riche Trois Pauvres »
Le vendredi 1er mars 2019, au RiveRhin à Village-Neuf
Electre (viande hâchée)

Texte de Michel Meyer

Clytemnestre a tué son mari, Agamemnon, le père d’Electre et d’Oreste. Elle a alors épousé Egisthe, son amant, et envoyé Oreste en exil, loin de leur famille. Electre souffre terriblement de la mort de son père, dont elle ne parvient pas à faire le deuil, et de l’attente interminable du retour de son frère. Elle ne se nourrit plus alors que de son désir de vengeance, entrant dans une anorexie sacrificielle, délaissant la nourriture terrestre, la viande surtout, ces bouts de chair sanguinolente qui lui rappellent le meurtre infâme. Lorsqu’Oreste réapparait, la seule issue possible à toute cette haine accumulée sera la mort, cruelle et atroce, de leur mère, Clytemnestre. Le mythe d'Electre, convoquant un passé immémorial mais toujours revivifié, est ici raconté comme une histoire d'aujourd'hui, immédiatement perceptible et familière. les questions qu'il pose, si importantes au moment de l'adolescence, sont celles du rapport à l'histoire familiale et de l'inscription de cette histoire dans les corps. Vive et enlevée, la mise en scène mêle à la tragédie classique la farce et la comédie, afin de démocratiser ce mythe immémorial.

  • Mise en scène : Anne-Laure Walger-Mossière
  • Jeu : Léa Wermelinger, Elisabeth von Buxhoeveden, Sylvain Urban
  • Décors et lumières : Alexandre Zuza
  • Co-production : CREA Scène Conventionnée Jeune Public (Kingersheim)

 

Retour